Portrait de Vincent Martin

Réseau des diplomés, Entreprises et partenaires

« L’Apprentissage : un bon moyen de se démarquer lors d’une recherche d’emploi »

Vincent Martin

Vincent Martin

Après son Bac S, Vincent  fait le choix de se tourner vers une filière spécialisée. C'est ainsi qu'il franchit les portes de l’IUT de Poitiers pour y suivre le DUT en Gestion des Entreprises et des Administrations.

Pendant ses 2 années de DUT, Vincent a l’opportunité d’effectuer des stages qui lui permettent de découvrir plus particulièrement le volet Ressources Humaines de sa formation . Et comme il en a l’opportunité, il poursuit son cursus universitaire avec une licence en « Sciences de Gestion » à l’IAE de Poitiers. « L’IUT proposait des passerelles vers cette Licence, plus généraliste mais tout autant concrète » explique-t-il.
Durant cette année de licence, Vincent réalise également un stage de 4 mois en Irlande. « Cette formation étant tournée vers l’international,nous étions fortement incités à aller au-delà de nos appréhensions de nous expatrier pour une courte durée. Finalement, ça a été un vrai plus pour la maîtrise des langues étrangères et une belle expérience humaine », témoigne-t-il.
Une fois lancé, Vincent continue ses études et entame un Master Ressources Humaines, toujours à l’IAE de Poitiers. Au cours de sa 1ère année, il part un semestre au Canada grâce à un partenariat avec l’Université de Moncton, suivi de 6 mois de stage au sein du service Ressources Humaines de la mairie de Buxerolles.
Concernant sa 2ème année de master, Vincent choisit de la réaliser en apprentissage : une filière professionnalisante. « En effet, c’était intéressant pour moi de clôturer mon cursus avec la dernière année en alternance », précise Vincent. Il est donc accueilli par la MSA de la Charente, dans son antenne d’Angoulême, où il se voit confier plusieurs problématiques RH liés à la restructuration régionale de l’institution. « Cela a vraiment été une expérience très positive. J’ai pu mettre en application ce que je voyais en cours. C’est une vraie valeur ajoutée sur un CV, puisque l’on acquière de réelles compétences  professionnelles. Sans oublier l’autonomie financière : j’avais un salaire, j’ai pu prendre mon premier appartement.Ca m’a permis à la fois d’approfondir ma connaissance de l’entreprise mais aussi de développer mon autonomie. C’est un bon moyen de se démarquer lors d’une recherche d’emploi », argumente-t-il.
Après l' obtention du diplôme et  seulement quelques semaines de recherche, Vincent décroche un CDI au sein du groupe Ausy. Il y occupe encore aujourd’hui le poste de Chargé de Mission en Ressources Humaines et Recrutement. « L’alternance permet d’avoir un pied dans des entreprises qui ne recruteraient peut-être pas forcément de jeunes diplômés de prime abord. Ca permet de valoriser une expérience, ça lève des barrières. Aujourd’hui en tant que recruteur, j’affirme que ça fait la différence. Même les plus prestigieuses formations d’Ingénieur y viennent : il est inconcevable d’arriver à Bac+5 sur le marché de l’emploi sans stage long, année de césure ou alternance… Il ne faut pas hésiter à en faire, surtout dans les dernières années d’étude : grâce à cela on procure à nos savoirs universitaires une crédibilité. De plus, on légitime son parcours, ses choix d’orientation qu’on a confrontés au monde concret de l’entreprise. C’est une passerelle entre le monde universitaire et le monde socio-économique. L’Apprentissage, c’est le moyen qui permet  de prendre la température au sein du monde du travail, d’y mettre un pied avant de s’y lancer totalement », ajoute Vincent.


Camille Champagne.

 

Publié par Adeline Nourisson

Dernière mise à jour le 18 juin 2014


Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr